= DIY mon premier macérat huileux de bellis =

Qui aurait crû que je me mettrais à faire mes cosmétiques maison ?! Le confinement aura eu du bon 😉 aujourd’hui je vous partage ma recette maison de macérât de bellis, (ou huile de pâquerettes) : un jeu d’enfant !

DIY-macerat-Bellis-paquerettes-bullesdetestschezflorette (2)

La Bellis

C’est une petite plante vivace à fleurs blanchesroses ou rouges, de la famille des Asteracées, la Bellis porte également le nom de pâquerette du fait de sa floraison massive à Pâques.

Son nom botanique est Bellis Perennis ce qui explique que l’on parle de macérât de bellis et non de pâquerette.

On parle également de macérât car comme son nom l’indique, il est obtenu par la macération de fleurs de bellis dans de l’huile; un procédé naturel qui va permettre d’extraire les principes actifs de la plante. Ceux-ci vont se libérer et se mélanger à l’huile grâce à une source de chaleur douce et régulière.

Il est très facile de le faire chez soi. Avec seulement 2 ingrédients, vous aurez un produit cosmétique 100% naturel et très efficace pour redonner de l’élasticité à votre peau. Il suffit d’avoir un champs de pâquerettes à portée de main et d’une huile végétale bio de votre choix.

L’huile de Bellis et ses vertus

C’est une huile intéressante car elle possède de nombreuses vertus.

Le macérât huileux de bellis (pâquerettes) bio est reconnu pour ces propriétés :

  • Réputé pour être tenseur et galbant, il redonne fermeté à la peau.
  • Favorise la tonicité des tissus
  • Apaisant et réparateur, il intervient dans le soulagement des peaux délicates.

 

Ma recette maison

Il existe deux méthodes : à chaud et à froid. Pour ma part j’ai opté pour la méthode à froid, un peu plus longue mais comme j’ai du temps.

Étape 1 : La cueillette

Ramassez vos pâquerettes en essayant de les choisir ouvertes et non fanées,  donc plutôt en fin de matinée. Il faudra vous occuper de les préparer aussitôt cueillies. En effet, les pâquerettes une fois ramassées ont tendance à se fermer.

Étape 2 : Préparation des fleurs

Coupez les tiges vertes. Il est indispensable de les nettoyer entre autre à cause de la pollution et des déjections animales. Pour ce faire, remplissez un saladier d’eau et plongez les pâquerettes dedans. Bien les égoutter avec du papier absorbant.

DIY-macerat-Bellis-paquerettes-bullesdetestschezflorette (3)

Étape 3 : Séchage

 Faire sécher les pâquerettes pour enlever un maximum d’eau et ainsi éviter tout risque de moisissure; en les disposant à plat sur un plateau. Étalez bien les fleurs et laissez les sécher à l’air libre pendant environ 5 jours.

Étape 4 : Remplissage

Remplir votre contenant (que vous aurez stérilisé au préalable) avec les fleurs de pâquerettes séchées jusqu’au 3/4 puis versez doucement l’huile végétale bio de votre choix (amande, sésame, tournesol, Olive…).

Fermez votre pot mais pas de façon hermétique, pour que l’huile puisse « respirer » et placez votre pot idéalement près d’une fenêtre à l’intérieur mais pas à la lumière directe. La lumière permet que la fleur développe tous ses bienfaits mais peut, si elle est trop forte, altérer le contenu.

DIY-macerat-Bellis-paquerettes-bullesdetestschezflorette (5)

Étape 5 : La macération

C’est parti pour 4/5 semaines de macération. Remuez doucement votre macérât une fois tous les jours. Au fur et à mesure des semaines, les fleurs qui au départ étaient toutes en suspension vont progressivement de gorger d’huile et descendre au fond du pot.

DIY-macerat-Bellis-paquerettes-bullesdetestschezflorette (4)

Étape 6 : le filtrage

Après 4 semaines , vous allez enfin pouvoir filtrer votre macérât. Commencez par désinfecter le contenant final dans lequel sera conservé votre macérât.

Placez ensuite un filtre à café idéal pour cette opération ou un tissu placé sur un entonnoir. J’avoue que j’ai un peu galérer alors si vous avez un chinois c’est mieux !

Notez sur l’étiquette la composition et la date de fabrication. Le temps de conservation est d’environ 6 mois après fabrication au réfrigérateur.

DIY-macerat-Bellis-paquerettes-bullesdetestschezflorette (6)

Votre macérât est prêt à être utilisé. Il suffit de massez généreusement la partie du corps qui a besoin de tonicité.

Et voilà, avec de la patience, c’est une recette plutôt facile à réaliser. Pour ma part, j’ai été surprise car les pâquerettes ont absorbé énormément d’huile je trouve. Peut-être qu’il aurait fallu que j’en mette plus.

J’aime beaucoup sa couleur ambrée, par contre l’odeur un peu moins.

Je vais l’utiliser notamment en soin pour le buste pour son action raffermissante.

DIY-macerat-Bellis-paquerettes-bullesdetestschezflorette (1)

Ses nombreuses utilisations

  • Massages « minceur », tonifiants et raffermissants : ventre, bras, cuisses
  • Soins du buste et du décolleté
  • Soin contour des yeux
  • Huiles de massage post-grossesse
  • Sérums coups et bosses

J’espère que cet article vous aurait plu 😉 je suis fière d’avoir fait mon premier macérat huileux.

Je reviendrai vous donner en édit mon avis après utilisation 😉

Vous savez tout maintenant sur le macérât de de Bellis, plus connue sous le nom d’huile de pâquerette.

 

Connaissez-vous le macérat huileux de Bellis ?

Est-ce que vous avez déjà fait vos propres macérats ?

N’hésitez pas à me laisser vos recettes !

Prenez soin de vous !

A très bientôt